Constructions bois pour enfants


Courriel:kredin@philetdom.com





Construire un berceau pour bébé

Un jour ou l'autre vous aurez peut-être des enfants, puis des petits-enfants . C'est ainsi que l'envie m'a pris de vouloir faire un cadeau personnalisé, de mes mains, qui pourra servir encore de nombreuses fois je l'espère . Ma femme a tout de suite adhéré et s'est occupé des tissus, du voile, du tour de lit avec motifs assortis à la chambre et de la parure de draps . Je ne voulais pas d'un berceau à barreaux . J'ai donc cherché sur le net et j'ai fini par trouver un modèle au pays des Ingalls sur ce site . Il ne me restait plus qu'à choisir le bois et ajouter ma touche personnelle au modèle : un peu de relief par ici, deux formes de coeurs par là, sans oublier une flèche amovible pour tenir le voile .


Débit, mise aux cotes du plan

Je me suis appuyé sur le plan trouvé sur "thewoodcrafter.net" pour préparer ma fiche de débit en fonction des dimensions des planches disponibles près de chez moi .

Rabotage et découpes

A l'époque, ils faisaient vraiment dans le solide, et le bois était moins cher aussi : épaisseur d'érable de 19 mm sur le plan . J'ai conservé cette épaisseur par endroits mais dans leur grande majorité les pièces ont été rabotées à 11 milimètres d'épaisseur pour que les parents puissent manipuler les berceaux sans trop de difficultés . Vive les copeaux ! Je me suis arrangé pour éviter les plus mauvais noeuds en préparant mes découpes . Le bois que j'ai choisi est du mélèze, un arbre bien connu en Ubaye .

Rabotage des planches à l'épaisseur voulue

Bouvetage

On peut coller les planches bord à bord mais elles risquent de se déformer plus tard . Pour une meilleure tenue je les ai donc bouvetées en réalisant des rainures et des languettes à l'aide d'une défonceuse fixée sous une table . Vous pouvez également le faire avec une scie circulaire ( c'est comme cela que je travaillais avant d'investir dans une défonceuse ) Il faut être bien concentré pour ne pas rater ses pièces et éviter l'accident, mais le résultat en vaut la peine .

bouvetage avec une défonceuse sous table


Réalisation des panneaux

Il suffit d'encoller les bords des pièces, de les assembler en inversant le sens du bois et de mettre tout ça sous presse .

Tête et pied de lit

les éléments de panneaux collés

tête de lit découpée aux cotes

Les flancs

Je perce des trous pour pouvoir passer la lame de la scie sauteuse .

panneau latéral prépercé

Découpe des arrondis et des poignées avec la scie sauteuse .

panneau découpé

Assemblage des panneaux

Ce collage est plus délicat que les autres . Il faut assembler les 4 faces de sorte que chacune ait un angle de 15 degrés avec la verticale . Maintenir le tout avec une pression égale de partout, sinon c'est la glissade .

les panneaux sont collés entre eux

Le fond

Même principe que les autres panneaux pour le réaliser. Je l'ai fait un peu plus long pour y loger le futur support de la flèche derrière le berceau . Vous pouvez voir ci-dessous le collage du fond à l'époxy . C'est du solide, on peut charger !

collage du fond

Fabrication des pieds

Je commence par dessiner le pied à bascule sur la planche .

tracé d'un pied

Réalisation d'un pied en 4 étapes

Voici en photo les 4 étapes de la réalisation d'un pied à bascule : 1) Je découpe la longueur du pied dans une planche, 2) Je dessine le pied, 3) Je découpe le long du trait avec une scie à chantourner, 4) J'utilise une ponceuse fixe puis la défonceuse avec un fer courbe et je termine à la main au grain 240 .

Réalisation d'un pied à bascule en 4 étapes

Afin de maintenir et consolider les pieds, j'ai réalisé un renfort longitudinal ( une planchette ) qui sera collé entre les pieds sous le plateau .

Option 1 : La flèche

La flèche est une option . Rien de vital dans cet accessoire, mais il est nécessaire si vous voulez installer un voile sans devoir percer le plafond . Généralement, les mamans craquent devant un berceau avec un joli voile donc, va pour la flèche ! Pour réaliser l'objet, je voyais deux solutions : faire une potence ou confectionner un arc en lamellé-collé . Une potence au-dessus d'un nourisson, je trouve ça d'un goût douteux... A l'inverse, une pièce en lamellé-collé c'est très résistant et vous pouvez lui donner une jolie forme arrondie . Revers de la médaille, cela donne plus de travail .

Réalisation d'une flèche en lamellé-collé

Pour commencer, je dessine la forme voulue sur un plancher . Je fixe des plots le long du trait . Les serre-joints sont prêts à servir .

préparation du chantier

Un film polyane couvre les plots et le futur emplacement de la flèche . Je découpe des lattes de 4 à 5 mm d'épaisseur que j'encolle à l'époxy . Je les empile et viens les plaquer contre les plots . Je laisse durcir 2 à 3 jours pour avoir le moins de retrait possible .

collage du lamellé-collé

Les supports de la flèche

Pour immobiliser la flèche, deux points de fixation sont nécessaires . Les supports dépassant du berceau sur l'arrière, ils sont vulnérables . j'ai donc gardé un peu de longueur supplémentaire du plancher en arrière du berceau pour les protéger . Le support du bas est un logement en 3 pièces dans lequel vient s'emboiter le pied de la flèche . Pour le support du dessus, j'ai mis en place deux joues de chaque côté de la flèche et je les ai collées derrière la tête du berceau . Ensuite, j'ai percé la flèche et les deux joues pour y introduire une tige qui permettra de démonter l'ensemble . Là encore, deux solutions s'offraient à moi : soit j'utilisais un boulon du commerce, soit je faisais moi-même la pièce en bois . Jusqu'à présent, j'avais tout fait sans clou ni vis, pas question de mettre un boulon ! Le plus simple est de faire une cheville légèrement conique, à l'ancienne : un petit coup de maillet dessus pour tout faire tenir, un coup de l'autre côté pour démonter . Ca me dérangeait de savoir que la cheville pouvait finir par sortir, alors je me suis un peu creusé la cervelle et j'ai fabriqué une petite clef en bois . Enfin, pour faciliter la fixation du voile sur la flèche, il est utile de faire un trou à la pointe de la flèche dans lequel passera un ruban solidaire du voile .

collage des supports de la flèche

Option 2 : Les stabilisateurs

Les parents avaient-ils peur que les berceaux se renversent ? Impossible vu le poids de l'ensemble et la forme des pieds avec des arretoirs de chaque côté . Pas de risque de roulis intempestif non plus vu qu'ils n'habitent pas sur un bateau, mais dans les deux familles il s'agissait d'un premier né ... Donc Papy a bricolé un "kit" pour transformer les berceaux en lits . Je ris intérieurement car, en guise de kit, il ne s'agit que de 2 blocs d'épicea de 130 x 150 x 75 mm . La hauteur maximale d'un pied étant de 127 mm, il suffit de caler les blocs de 130 mm de haut sous le plancher, appuyés contre un pied à bascule, et le berceau ne berce plus :-(


Les finitions

Le ponçage

Tous les bords sont arrondis puis poncés au grain 240 et enfin au 400 à l'eau .

berceau monté avant peinture

Vitrification

Avant de vitrifier, j'effectue une imprégnation à l'époxy de la face des pieds qui sera en contact avec le sol, afin de protéger le bois . Une fois sec et propre, le berceau reçoit une couche de vitrificateur incolore à l'eau jusqu'à saturation . Je laisse sécher, léger ponçage au grain 600 à l'eau . Une fois de nouveau sec, nettoyage puis deuxième et dernière couche de vitrificateur .

berceau avec 2 couches de vitrificateur
berceau avec mobiles

La flèche peut également servir à ravir les petits ... Et les grands aussi !


L'habillage

La parole est à Domi : - Domi, comment as-tu procédé ? "

" J'ai récupéré les modèles des chambres que les parents avaient choisis, j'ai agrandi les photos à l'échelle 1 avec powerpoint et j'ai acheté du tissu coton . "

tissus coton couleur pour les 2 tours de lits

Le tour de lit

" Pour le tour de lit, j'ai mis une base de coton blanc à la dimension du berceau ( 1/2 Longueur + largeur + 1/2 Longueur ) x Hauteur x 2 . Sur une demi-hauteur, j'ai réalisé le décor en copiant celui des photos . J'ai cousu mon décor sur ma longueur de base coton . L'ourson, les étoiles et la lune ont été taillés dans de la feutrine, leurs traits ont été brodés au fil gris . Le tout a été collé à la colle à tissu . Les chats et les fées ont été découpés et thermocollés . Sur la longueur totale et la moitié de la hauteur, j'ai mis de la ouatine . J'ai rabattu la deuxième hauteur de blanc que j'ai cousue à la base . Ensuite, j'ai présenté le tour de lit rectangulaire alors que le berceau n'a pas d'angle droit . J'ai donc réalisé 2 pinces au niveau des coins de la tête de lit . Pour finir, j'ai posé un biais sur la base et les côtés du tour de lit avec une longueur supplémentaire pour fixer le tour de lit aux poignées du berceau . "

tour de lit étape 1
tour de lit étape 2
tour de lit étape 3
tour de lit numéro 2

Le matelas

" J'ai acheté un bloc de mousse d'une épaisseur de 8 centimètres . Le contour de la mousse a été biseauté au couteau électrique . Enfin, la mousse a été recouverte d'une housse taillée dans un drap de lit . "

découpe du matelas : finition au cutter
le matelas dans sa housse

Le voile

voile coton

" J'ai fait deux voiles différents : ma fille voulait un grand voile qui couvre entièrement le berceau pour empêcher son chat de rentrer . "

version voile fermé

" Chez ma belle-fille, pas d'inquiétude à ce sujet, j'ai donc réalisé un voile réglable qui peut retomber au niveau des poignées ou jusqu'au pied du berceau . J'ai donc acheté un grand rectangle de voile de coton . Le rectangle est plié en 2 dans le sens de la longueur . Une largeur est cousue . Cette couture se place derrière la flèche . Une fois le voile tendu, il se forme une poche derrière la flèche . Pour éliminer cette poche, j'ai cousu le voile le long de la flèche à l'extérieur puis j'ai découpé la poche inutile . En partant de cette couture et en suivant le pli, on arrive au sommet de la flèche . A cet endroit, j'ai cousu un ruban avec un brin à l'intérieur et un brin à l'extérieur . Le ruban passe dans le trou de la pointe de la flèche . Le tissu qui reste devant la flèche est froncé jusqu'au ruban et noué . "

version voile ouvert

- Merci Domi pour ces informations qui susciteront peut-être des vocations . A vous de jouer ! "


Construire un cheval à bascule

Pourquoi un cheval à bascule ? Je trouve que c'est un bon moyen pour les tout petits de se défouler et d'améliorer leur motricité sans risque, à condition d'être surveillés par un parent bien sûr .

Est-ce dangereux ? le jouet présenté ne peut se renverser sur un sol plat et dégagé par la simple action d'un tout petit . En revanche, les très jeunes utilisateurs peuvent glisser sur le côté par perte d'équilibre . Il faut donc qu'une personne responsable surveille l'apprenti(e) cavalier(ère)

Quel modèle ? En cherchant sur le net on trouve beaucoup de modèles aux styles très différents . Je me suis fortement inspiré de celui-ci : merci Gérard et merci lescopeaux.asso.fr qui mettent tous ces plans à notre disposition . Les modifications apportées : J'ai mis deux pattes avant au lieu d'une et prolongé la face avant entre les pattes pour une meilleure rigidité . Les oreilles ont été légèrement déplacées et la selle a été un peu raccourcie . J'ai également supprimé toutes les arêtes en arrondissant les bords de chaque pièce . On peut envisager un dossier réglable en profondeur en pratiquant deux rainures dans la selle, des ridelles, etc .

Le débit

Si vous utilisez le même modèle ( voir le premier lien dans le paragraphe précédent ) il n'y a qu'à imprimer le plan au format pdf sur des feuilles A4 . J'ai réalisé ce modèle à partir d'un stock de cèdre jaune . Mes planches faisaient 120 mm de large . Cela nécessite de réaliser un assemblage pour la tête et la selle . Pour la selle j'ai contourné le problème en la découpant dans un morceau de contreplaqué . Pour la tête j'ai réalisé un bouvetage à l'aide d'une défonceuse sur table . Si vous n'avez ni toupie ni défonceuse vous pouvez faire des rainures avec une scie sur table de préférence , le plus imple étant de trouver un morceau de bois plus large pour réaliser la tête en une seule pièce .

dresser puis raboter les pièces

L'ensemble des pièces ont été dégauchies . Mes planches faisaient 32 mm d'épaisseur . J'ai conservé une épaisseur de 30 mm pour les bascules, les autres pièces ont été rabotées à 24 mm d'épaisseur . La selle a été découpée dans un contreplaqué de 15 mm d'épaisseur, ce qui nécessite de modifier l'entaille dans la partie avant en conséquence .

Tracé, réalisation des pièces

Le tracé est facile : j'utilise des feuilles de papier carbone sous les feuilles imprimées du plan . Il n'y a plus qu'à repasser sur les traits du plan .

Les arcs ou bascules

une bascule tracée avant découpe

Les découpes extérieures sont réalisables avec n'importe quelle scie . Pour la partie concave et m'approcher au plus près du trait, j'ai utilisé une ponceuse à bande que j'ai immobilisée sur la tranche . Les évidements sont d'abord percés dans les angles puis découpés à la scie sauteuse . La finition des quatre lumières a été faite au ciseau à bois et à la rape à bois . Les arêtes des arcs ont été arrondies à l'affleureuse puis poncées à la main au grain 240 puis 600 avant peinture .

Fabrication des traverses

une traverse assemblée

Les extrémité des traverses sont recalibrées au ciseau à bois pour rentrer dans les emboitements . Les deux traverses sont finies commes les arcs .

les pattes

les pattes poncées

Les pattes avant seront percées pour être traversées par un bout de manche à balai . Je les ai percées avec un forêt de 22 mm . Le diamètre du morceau de manche à balai qui était de 24 mm a été diminué à l'aide de la ponceuse à bande fixée sur établi . Il existe également des manches à balais de 19 mm de diamètre si vous avez un forêt de 19 ou 20 mm . Le trait en haut de la patte arrière délimite la partie qui sera emboitée dans la selle .

la tête

la tête pré assemblée

La tête est également percée . Mes planches n'étant pas assez larges, j'ai réalisé un bouvetage et collé le tout à l'époxy .

la selle et son dossier

selle et dossier terminés

La selle est découpée à la scie sauteuse dans du contreplaqué puis arrondie et poncée. Sous la selle j'ai creusé deux réservations pour les pattes arrières au ciseau à bois . Le dossier peut être évidé pour le transport du cheval à bascule . Je ne l'ai pas fait car il s'attrape très bien par la selle ou les fixations au niveau de la tête .

Finitions

Il est temps de procéder aux derniers ajustements : assemblage à blanc, équerrage et ponçage si besoin en vue du collage .

séchage

séchage à 15 degrés environ

En cette prériode hivernale il faut faire attention à l'hygrométrie des pièces travaillées . Ce serait dommage de gâcher le travail en se retrouvant avec du bois éclaté . J'ai donc entreposé les pièces travaillées à une température d'environ 15 degrés pendant 24 heures avant de procéder au collage .

collage

 collage à 25 degrés environ

Collage du train arrière emboité dans la selle et de la partie avant avec ses poignées et étriers maison .

peinture

le cheval terminé

J'ai appliqué de la résine époxy sous les patins pour protéger le bois . Les parties nues sont peintes avec un vitrificateur à l'eau . Pour les couleurs, toutes les fantaisies sont possibles . J'ai dessiné cette robe sachant qu'elle ferait plaisir aux deux cavalières et fait un grand sourire pour inviter les cavaliers en herbe à monter . A vos outils !

Retrouvez-nous sur Facebook




Combattez les spams : Cliquez ici